Credit_Crunch-770070
Pourquoi les taux d’intérêt des obligations d'Etat augmentent (bon du trésor, dettes nationales) si fortement? 
13% pour le Portugal et 36% sur 10 ans pour la Grece par comparaison seulement 2,29 pour l’Allemagne. 
Cela veut dire que si vous prêtez aux grecques aujourd'hui 1000€ et bien dans 10 ans ils vous rembourseront 4600 €. La belle affaire! 
Les banques provoquent ainsi a cause de ces taux d’intérêt la faillite des Etats et du coup toute l'économie. 
La question que je me suis posée alors... Pourquoi le font elles si elles-même se mettent en péril par les restructurations de dettes c a d rabotage qui consiste a effacer une partie de la dette afin d’alléger le créancier pour qu'il puisse continuer a rembourser le reste (vaut mieux un peu que rien du tout). 
Depuis la crise des subprimes La FED (banque centrale US) aurait injecté sous forme de rachat de dettes foncières aux banques en faillites et de prêt a l'Etat américain plus de 7 milles milliards de $ us. Tout cet argent est de trop car il alimente un volume d'argent déconnecté de la réalité commerciale et des besoins réels car cela ne vient pas de la production réelle de richesse, c'est que l'on appelle de l'inflation. Cette politique a été faite pour sauver le système fractionnaire bancaire mondial et les avoirs des épargnants les plus riches. 
Ensuite il se passe une sorte d'équation mathématique qui entraîne tout le système a l'asphyxi. 
Je reprends, quand les banques centrales injectent de la liquidité, elle créent mécaniquement une accélération de l'inflation c a d que l'argent vaut de moins en moins. Pour l'instant l'inflation n'est pas encore significatif car elle est contrebalancé par un effet de déflation (moins d'argent en circulation) dû a la crise et les destructions de valeurs mais petit à petit la confiance en cet argent papier s'estompe et les banques pensent que si elles prêtent maintenant, dans dix ans leur argent vaudra dix fois moins donc des intérêts perdus et c'est pour cela que les taux augmentent a ce point .
Nous voilà dans un impasse, car plus les BC injectent de l'argent et moins il y a de confiance et donc moins d'argent et alors on revient au début du cycle, pour compenser les BC injectent encore plus d'argent et par conséquence encore moins de confiance pour le marché de l'emprunt etc. etc. Il arrivera un moment ou il n' y aura plus de crédit possible, c'est ce qu'on appelle le crédit crunch qui effraye la finance et les entreprises. Les banques ne prêteront plus du tout, non pas parce qu’elles ne voudront pas mais parce qu'elles pourront plus a cause des taux d’intérêts exorbitants. A partir de ce moment se sera la fin du système fractionnaire et l'entrée dans un monde inconnu, inquiétant mais qui offrira d’énormes opportunités de tout changer pour se libérer une fois pour toute de ce système de dette. 

Antoine